Banques Centrales : STOP à la casse avec les taux négatifs.

Avec leur taux négatifs, les banquiers centraux sont en train de mettre l’économie par terre. Les banques centrales et notamment celles de l’UE et du Japon  proposent des prêts et des dépôts à taux négatifs en espérant relancer les investissements et faire repartir la croissance et l’inflation : une aberration économique. En effet c’est oublier que la rentabilité d’un investissement est indépendante de son financement : ainsi ce n’est pas parce que j’ai obtenu de ma grand mère un prêt à 0% que placer cet argent à la Caisse d’épargne à 0,75% en fait un excellent investissement… Non l’investissement qui me rapporte 0,75% l’an est un investissement sans rentabilité suffisante, que l’argent me coûte 0% ou 1% ou 2%…C’est de toutes les façons un mauvais investissement.

Continuer la lecture

Publié dans Economie, Marchés financiers | Laisser un commentaire

Après avoir détruit l’apprentissage, on a détruit la formation.

Dans sa lutte « d’urgence  » contre le chômage le 18 Janvier 2016!   HOLLANDE a placé l’ apprentissage et la formation des chômeurs comme première priorité nationale. Pourtant l’apprentissage se développe depuis plus de trente ans mais n’a jamais atteint le niveau des 500 000 contrats malgré les promesses successives depuis 2008.  De plus l’apprentissage profite surtout depuis 2005 aux jeunes diplômés de l’enseignement supérieur ce qui ne règle en rien le problème d’insertion dans l’emploi des jeunes sans qualification. Quant à la réforme de la formation professionnelle elle a surtout conduit à un blocage significatif des formations en 2015.

Continuer la lecture

Publié dans Actualité, Entreprises | Un commentaire

Arrêtons de parler de plan contre le chômage parlons de création d’emplois.

Entre  mi-2013 et mi-2015 le secteur privé en FRANCE n’a créé que 57000  emplois. Près de 10 fois moins qu’en Allemagne ou en Espagne, mais la FRANCE a créé  233000 emplois dans le secteur public (des fonctionnaires ou des emplois aidés). Les entreprises ne se développent pas mais les administrations grossissent ce qui ne fait que faire grandir le déficit public comme les prélèvements sociaux et conduisent inéluctablement à affaiblir le potentiel de croissance. On va dans le mur si on ne développe pas la création d’emplois.

Continuer la lecture

Publié dans Economie, Entreprises | 2 commentaires

Chômage : plutôt que de réformer on ressort encore les vielles recettes inefficaces.

Pour lutter contre le chômage, nouvelle et vielle priorité du gouvernement, on nous promet plus d’aides publiques et notamment de nouvelles aides à l’embauche pour les PME. Ce qui sera de toutes façons encore une fois inefficace. Ce n’est pas avec une prime de 1000 ou 2000 euros que les entreprises vont se décider à embaucher. Encore un rafistolage de plus sur une situation qui devient ubuesque : pour réduire l’impact des coûts sociaux sur les entreprises, on invente de nouvelles aides et on inventera de nouveaux impôts pour les financer. De vielles recettes pour un « nouveau plan de lutte contre le chômage ».

Continuer la lecture

Publié dans Economie, Entreprises | Un commentaire

Bail-in ou Bail-out ? Que risquez-vous pour votre argent?

Au premier Janvier 2016, le MRU (Mécanisme de Résolution Unique ) des crises bancaires entre en vigueur dans les pays de la zone euro. Tout n’est pas encore défini mais cette nouvelle directive européenne peut mettre en péril les dépôts des épargnants si leur banque ne satisfait  plus aux exigences de la BCE, nouvelle autorité de contrôle des banques. C’est elle qui décidera si une banque doit être renflouée par ses actionnaires, ses créanciers ou ses déposants. Tout épargnant est aujourd’hui concerné quel que soit le montant de son compte courant ou de son épargne. Bail-in ou bail-out. Il faut bien comprendre les décisions et les conséquences qui sont associées à ces méthodes de recapitalisation des banques.

Continuer la lecture

Publié dans Marchés financiers, Vie personnelle | Laisser un commentaire

TVA et lutte contre le chômage : soit nos politiques manquent de réactivité soit ça ne les intéresse pas.

Presque tous le mois un nouveau rapport est proposé aux gouvernants  nationaux , territoriaux ou économiques et bien souvent ils restent lettre morte sans que leurs conclusions ne soient pris en compte, même s’ils révèlent des situations navrantes ou désastreuses qui se répètent d’année en année. Très récemment la cours des comptes vient de signaler que les niches fiscales consécutives à la réduction ou aux exonérations de TVA étaient pour la plupart peu efficace et très coûteuses face aux résultats obtenus. Ainsi un emploi créé par cette réduction de taxe coûterait annuellement entre 160000 et 260000 euros, une aberration économique de plus. Dans le même temps la pauvreté gagne du terrain, les mal logés sont toujours plus nombreux et les personnes en situation précaire ont du mal à se nourrir et à se chauffer. Que fait la…?

Continuer la lecture

Publié dans Actualité, Economie | 2 commentaires

CASINO se désendette et les marchés apprécient.

Le cours de Casino à la bourse de PARIS est en hausse aujourd’hui de près de 8%, après l’ annonce d’un plan de désendettement de 2 milliards d’euros et le maintien d’un cash flow libre ( free cash flow) largement positif même après versement des dividendes. La cession d’actifs immobiliers et non stratégiques devrait permettre la réduction de la dette.

Continuer la lecture

Publié dans Actualité, Entreprises | 2 commentaires

SANOFI exige plus de productivité de ses salariés.

Avec des profits annuels de 4 milliards d’euros, SANOFI semble ne pas avoir de difficultés financières et les salariés comme les actionnaires à l’abri d’un plan de redressement. Pourtant la Direction de SANOFI vient de demander à ses salariés français  de travailler plus en réduisant le nombres de jours de RTT ( de 21 à 12) et en augmentant la durée hebdomadaire du travail de 28-33 heures à 35. Cette demande est-elle raisonnable et dans quelle mesure un refus pourrait détourner les investissements futurs d’une localisation sur le territoire français?

Continuer la lecture

Publié dans Actualité, Entreprises | Laisser un commentaire

Un gros risque avec les banques coopératives pour leurs clients.

La Banque coopérative : une banque qui appartient à ses clients sociétaires, qui possèdent des parts sociales, où afin de gonfler leur bilan ces banques conseillent souvent à leurs clients de souscrire plus de parts sociales qu’il n’ en est imposé dans les statuts lors de l’ouverture de compte ou de la souscription d’un prêts. Ces parts qui peuvent paraître attrayantes car soumises à peu de frais et qui sont remboursées à leur valeur d’émission, ont en fait une rentabilité dérisoire, elles ne peuvent être rémunérées qu’au plus au taux moyen des obligations privées qui aujourd’hui est aux environs de 2% l’an. D’autre part il est souvent difficile de récupérer son argent dans des délais rapides. Pire leurs dirigeants sont autoproclamés et cooptés, et se lancent dans des opérations hasardeuses pour booster leurs rémunérations. Si dans leur communication les banques coopératives mettent en avant qu’elles appartiennent à leurs clients, dans les faits, le pouvoir des sociétaires est très faible et malgré leur droit de vote, leur pouvoir est très limité face à une technostructure et une administration totalement maîtrisées par un pouvoir central largement autocontrôlé.

Continuer la lecture

Publié dans Actualité, Vie personnelle | Laisser un commentaire

On croît rêver : la BCE veut faire remonter l’inflation!

Jusqu’à présent la politique monétaire de la BCE avait plutôt pour objectif de contrôler l’inflation et donc d’en éviter le dérapage et Jean claude TRICHET l’ancien président de la BCE a tout fait, même les pires erreurs,  pour juguler la hausse des prix. Pourtant aujourd’hui c’est le risque de baisse des prix qui préoccupe les autorités monétaires de la planète.

Continuer la lecture

Publié dans Actualité, Economie | Laisser un commentaire